Extraits du livre « les 12 attitudes-clés des gens heureux » (Editions Jouvence, 2010)

Posté par yvon DELVOYE le 25 mars 2010

couv12attitudes1.jpg Avant-propos

 

Ce livre s’adresse à tous ceux et celles qui souhaitent trouver en eux-mêmes quelques réponses

aux défis auxquels nous allons être confrontés au cours de ce XXIe siècle et qui vont

vraisemblablement bouleverser notre mode de vie, ainsi que la physionomie de la planète.

Comment traverser les crises présentes et peut-être à venir sans succomber à la morosité

ambiante ?

Quelles attitudes adopter pour mieux les vivre, voir même en faire un tremplin pour une vie

meilleure et finalement parvenir à vivre en plénitude avec soi, les autres et l’environnement ?

N’est-ce pas l’occasion de trouver enfin un « bonheur durable », là où nous le cherchons rarement ?

« Le vrai bonheur est dans la joie de l’être », nous dit Eckhart Tolle (voir les ouvrages référencés en

fin de livre), dans cet espace intérieur nourri par les choses les plus simples :

un regard tendre, le sourire d’un ou d’une inconnue, la senteur d’une fleur, le bruit d’une vague

s’écrasant sur la plage, la chaleur d’un rayon de soleil sur la peau, la saveur d’un mets exquis,

la douce fraîcheur d’un baiser… Et lorsque nous avons la chance de pouvoir partager ces choses

si simples mais à la fois si belles en communion avec un être aimé, notre bonheur est alors

multiplié, par le simple jeu des deux énergies unies dans un même amour, dans un

« donner-recevoir » qui est le mouvement respiratoire de la vie. Mais ne nous y trompons pas,

ce n’est pas l’être aimé lui-même qui est la source de notre bonheur. Si je le quitte pour

quelques heures ou quelques jours, je sais que je peux retrouver les mêmes sensations

et la même joie intérieure, à condition d’être conscient, présent à ce qui est.

L’illusion serait de croire que je ne peux goûter ces instants sans la présence de l’autre et donc

que je ne peux être heureux sans lui, sans elle.

Il en va de même pour tout ce à quoi nous sommes attachés. Le bonheur est à consommer

sur place, dans l’instant présent. Il ne peut être mis en boîte pour un futur incertain,

pour les « mauvais jours ».

Il est éphémère et finalement nous échappe, si nous le cherchons là où il ne peut être :

à l’extérieur de nous, dans le passé ou dans le futur. Mais il est inépuisable si nous le buvons

à sa source, au plus profond de notre être, ici et maintenant.

Ne nous effrayons donc pas de tous ces bouleversements, grands ou petits, qui ne menacent,

au fond, que nos conditions de vie et non notre vie. Ils ne sont nullement une fatalité et nous

avons le choix de voir l’avenir en noir ou au contraire de voir qu’une superbe opportunité

nous tend les bras. Chaque catastrophe, chaque crise, chaque changement nous révèle

quelque chose sur nous-mêmes, sur la société et notre monde en général, à condition d’être

attentifs.

Allons-nous rester sourds et aveugles ou bien allons-nous nous ouvrir à une autre conscience,

celle du IIIe millénaire ?

Face à tous ces changements radicaux, qui ont pour fondement une « crise de conscience collective »,

notre seul vrai pouvoir, ainsi que notre responsabilité individuelle, ne résident-ils pas dans l’attitude

que nous allons choisir à leur égard ? C’est là l’enjeu majeur de ce XXIe siècle et nous devons faire

en sorte de le gagner. Mais nous ne pourrons y parvenir que si nous apprenons à partager et à vivre

ensemble dans l’amour, car l’individuel et le collectif sont indissociables.


Tout changement est une invitation à une démarche personnelle d’alchimie, à la « transformation

du plomb en or ». Et c’est bien là où réside toute la beauté de la vie. Alors, peut-être ces

changements nous apparaîtront-ils demain comme une formidable opportunité pour nous-mêmes

comme pour l’ensemble de l’humanité et, en définitive, une véritable « chance »…

Vous pouvez en effet changer votre réalité et la réalité du monde en changeant votre regard sur

la vie, sur vous-même, les autres et l’environnement. Cela suppose de passer d’une conscience

fondée sur l’ego à une conscience plus éveillée, fondée sur « le coeur », c’est-à-dire l’amour.

Cela suppose aussi de regarder en face vos peurs, de les accueillir et de les transformer,

pour qu’elles ne soient plus sources de pollution, intérieure ou extérieure. Cela suppose enfin

d’accepter pleinement ce qui est et ce qui arrive, avant de choisir en pleine conscience

l’attitude juste, bienveillante, qui vous mènera à la plénitude de la vie et par conséquent au

bonheur auquel chacun de nous aspire.

Je vous propose de cheminer ensemble vers ce bonheur durable en franchissant douze portes

« initiatiques », à l’aide des douze clés de la Communication Créative®, qui sont autant

d’attitudes alchimiques à pratiquer dans votre quotidien. Ce livre est aussi un apprentissage

au lâcher-prise et au changement d’attitude, pour votre bien-être physique et psychique,

celui de vos proches et de la planète.

Les publicités pouvant apparaître sont indépendantes de ma volonté et n’ont aucun rapport avec le contenu du blog

 

Publié dans Communication Relationnelle | 2 Commentaires »

 

Les élèves de CM2, classe d... |
Ingeniero en Agricultura |
Goutte d'encre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | APHRODITE ET LES SOIREES SE...
| Ils ont fait la Révolution !
| Aquaserv Guadeloupe